Cart 0
Frais de port offert dès 60€ d'achat - 1€ reversé par commande à l'association Les clowns de l'espoir

MISSION BASSIN MINIER x GUEULE NOIRE

 

En juin, une série de 100 totebags fabriqués à 100% dans le Bassin minier est mise en vente par la marque Gueule Noire, ambassadrice du Bassin minier Patrimoine mondial.

Cette collaboration originale est née de la volonté de la Mission Bassin Minier de mettre un coup de projecteur sur ce patrimoine minier en danger pour interpeller, sensibiliser tout un chacun à cette cause.

Des totebags made in Bassin minier pour la sauvegarde du patrimoine minier en danger !

 

Ces 100 totebags sont fabriqués avec du tissu de bleu de mineur provenant de VDS tissus basée dans la commune de Noeux-les-Mines, cousus à la machine dans les ateliers de Wingles de l’association Vestali, association également ambassadrice du Bassin minier Patrimoine mondial, et enfin personnalisés par des visuels de l’illustrateur Adrien Aymard dont le marquage est réalisé par l’entreprise PH Floc à Sailly-la-Bourse. Le projet commercialisé par la marque Gueule noire est donc un pur produit du Bassin minier, conformément aux valeurs promues par la Mission Bassin Minier et ses ambassadeurs : économie circulaire, emploi local et qualité des produits. Pour chaque totebag vendu, 5€ seront reversés à la souscription « Patrimoine minier en danger ».

 

En effet, en juin 2018, la Mission Bassin Minier et la Fondation du Patrimoine ont lancé une souscription pour mettre un coup de projecteur sur 10 sites en danger. Parmi les 353 éléments inclus dans le périmètre du Bassin minier Patrimoine mondial, 343 sont dans un état de conservation satisfaisant. Cependant 10 éléments, appartenant à différents propriétaires, sont en danger. Ces 10 éléments menacés sont des chevalements et leurs bâtiments (comme la Fosse n°2 à Anhiers, la Fosse n°6 d’Haisnes-lez-la-Bassée et la Fosse n°13bis à Bénifontaine), des bâtiments d’exploitation (salles des pendus de la fosse n°7 à Barlin et de la fosse n°12 à Loos-en-Gohelle, la Fosse Mathilde à Denain, la Fosse n°1 bis à Noeux-les-Mines et la Fosse n°5 à Billy-Berclau), les premiers témoins de l’habitat patronal (château des Douaniers à Fresnes-sur-Escaut), et les derniers témoins de l’habitat ouvrier (Camus haut d’Annay-sous-Lens).

 

Il est important de continuer à sensibiliser la population ainsi que les élus à l’importance de préserver ces éléments remarquables qui permettent de comprendre l’empreinte laissée par 270 ans d’exploitation charbonnière sur le territoire. A titre d’exemple, le chevalement est un des éléments prégnants du paysage du Bassin minier Patrimoine mondial et il n’en existe plus que 21. Parmi eux, 4 sont aujourd’hui en danger.

%d blogueurs aiment cette page :